Rechercher
  • EMBELYS

Post-Confinement : Et si on faisait le Bilan ?



Après 2 mois de confinement et 2 mois de déconfinement, le monde du travail a connu un bouleversement sans précédent. Dès lors, de nouveaux modes d’organisation collective ont fait leur apparition pour pallier les difficultés auxquelles les entreprises se retrouvent confrontées.

En quelques chiffres, d’après une enquête menée par Identité RH :


  • 66% des répondants estiment nécessaire d’envisager différemment le rôle sociétal de leur entreprise. Pour 55%, l’après crise doit conduire à repenser le contrat social proposé aux salariés. Équité, transparence et coopération = 3 composantes d’un contrat social régénéré.

  • 89% placent l’évolution de l’organisation du travail comme une priorité de sortie de crise : intensification du télétravail mais aussi changements à conduire (évolution de la culture du présentéisme, droit à la déconnexion, transformation des pratiques de management…)

  • 69% considèrent qu’il est impératif de mettre en place de nouveaux dispositifs, plus flexibles, de gestion des emplois et des compétences.


Au niveau des espaces de travail


Le confinement a fait réduire chez beaucoup d’entreprises la taille des espaces et bureaux loués pour les employés. A défaut de baisser la masse salariale lors de réorganisations, pour la première fois ce sont les mètres carrés qui se réduisent. Avec moins d’open-spaces, dénoncés comme déshumanisants, l’Humain se retrouve enfin intégré dans cette transformation organisationnelle. Le télétravail ne permet certes pas d’échanges directs, mais octroie plus d’espace personnel, amenant chez certains de meilleurs performances. Cette période inédite a aussi des répercussions sur les DRH et dirigeants 80% qui considèrent que leur entreprise est aujourd’hui, encore plus convaincue de l’importance de l’Humain. Cependant, pour certaines personnes le cadre familiale et domestique a pu être un frein à l’efficacité, avec une indifférenciation du travail et de la vie personnelle.

Du côté du bien-être au travail


Ce confinement a soulevé de nombreuses remises en question au niveau du travail, de l’utilité sociale, du rapport avec l’entreprise. Certains employés ont fortement ressenti l’esprit collectif de l’entreprise. Dans une dynamique de maintenir l’entreprise à flots leur sentiment d’appartenance a été décuplé. Tandis que d’autres se sont quant à eux détachés de leur employeur, et montrés moins engagés. Ce fut une période qui a permis de faire le point sur la motivation et les désirs d’avenirs professionnel. Continuer ainsi ou entamer un changement ? Si notre emploi n’est pas maintenu post-covid, que faisons-nous ? Est-ce que ma profession me satisfait vraiment ? Une prise de recul sur l’épanouissement personnel au travail s’est opéré, avec la volonté de retrouver du sens dans son quotidien. Les bilans de compétences depuis Mars sont devenus la solution la plus adéquate pour répondre aux besoins de changements et de reconversions dans le milieu professionnel.

Une transformation de l’organisation du travail


En accord avec ce besoin de bien-être au travail, le mot qu’on retiendra de cette période spéciale est « flexibilité », avec une recherche de rythme de travail plus flexible surtout chez les plus jeunes, pour faciliter le travail à distance. Un autre dispositif d’aménagement du travail est la semaine de 4 jours avec des horaires assouplies chez beaucoup d’entreprise. Selon le sondage de Ipsos, 61% des Français y sont favorables, même si seulement 28% pensent que leur entreprise le mettra en place. Enfin, les entreprises qui ont su le mieux s’adapter à la transformation vers le télétravail sont celles disposants d’outils informatiques adaptés, favorisant la communication et l’efficacité. Par exemple, l’Entreprise Dassault Systèmes, hautement technologique, a réussi à maintenir quasiment toute son activité grâce à une bonne anticipation et organisation du travail.


0 vue

© Embelys (SASU)

9 Parc de Diane 78350 Jouy-en-Josas

06 20 54 10 79
Créé par Les Carnets d'Hedi | Mentions légales | Politique de Confidentialité et Cookies